Service départemental d'incendie et de secours de Loire-Atlantique

Photothèque

Sapeur-pompier volontaire, une histoire de famille au féminin

Sapeur-pompier volontaire, une histoire de famille au féminin

 

« La grande famille des sapeurs-pompiers ». Cette phrase prend tout son sens au centre de secours de Saint-Colomban où, Héléna, la mère et ses deux filles, Carlie et Lozène sont sapeurs-pompiers volontaires. On ne peut pas les rater, tant il y a un air de famille. Une famille investie, impliquée et actrice de la vie locale. Cela mérite d’être souligné.

 

Dans la famille Besson, je demande…la mère ! Héléna, 45ans, cinq enfants et professeur de sport a intégré les sapeurs-pompiers il y a 17ans. « En terminale j’hésitais entre devenir sapeur-pompier professionnel ou professeur d’EPS, j’ai choisis la deuxième option, confie la mère. A 28 ans j’ai été témoin d’un accident de la route. Quand j’ai vu les sapeurs-pompiers secourir la victime, j’ai décidé de m’engager. »  

 

Et, très tôt elle transmet le virus à ses filles. « Quand on était plus jeunes et que le bip de notre mère sonnait on l’aidait à préparer sa tenue pour qu’elle puisse partir plus rapidement, racontent les deux sœurs. On jouait aussi les victimes lors des manœuvres au centre de secours, où nous passions beaucoup de temps. » L’univers des sapeurs-pompiers n’a donc pas de secret pour cette famille, où le troisième enfant fait partie des jeunes sapeurs-pompiers (JSP). « Notre petit frère de 5 ans est aussi déjà très à l’aise avec les termes pompiers et nous demande la nature des interventions lorsque « ça décale », même la nuit. » poursuivent-elles en souriant.

 

Pour Carlie, l’ainée de 21 ans et sapeur-pompier volontaire depuis janvier 2021 – dernière recrue du centre de secours -, cette vocation n’a rien d’un hasard : « Je suis sauveteur en mer, le secourisme ne m’était pas inconnu. Aujourd’hui je me prépare au concours de caporal pour en faire mon métier. » Lozène, sa sœur cadette de 20 ans, actuellement en licence STAPS souhaitait déjà être sapeur-pompier volontaire à 12ans. Elle a débuté sa formation initiale à 16 ans et demi.

 

« Ce qui nous plait, c’est aider les gens »

 

« Etre sapeur-pompier, c’est le fait de pourvoir donner de sa personne pour les autres, sauver des vies, aider son prochain, servir, relatent les trois femmes. C’est aussi apprendre à respecter des valeurs. Des valeurs que nous partageons dans la famille : le respect, la fraternité, l’esprit d’équipe. Ce qui nous plait, c’est aider les gens, les secourir. »

 

 

Ensemble, elles ne l’ont jamais été sur une intervention. Elles ont fait le choix de ne pas être dans la même équipe. En revanche, des interventions à deux, cela arrive, mais pas question de tout mélanger, la famille c’est la famille. Les interventions, les interventions. « On essaie de ne pas montrer que nous sommes de la même famille. Je n’aime pas être la « fille de », explique Lozène. En intervention je n’appelle pas notre mère « maman » mais plutôt par son prénom. Même si parfois je me trompe. » avoue-t-elle.

 

« En uniforme, il n’y a pas de distinction entre les hommes et les femmes »

 

Lecours de Saint-Colomban compte dans ses rangs environ trente-cinq sapeurs-pompiers volontaires, dont huit femmes. Pour elles, il n’y a pas de doutes à avoir : « tout le monde a sa place, on est tous des pompiers volontaires, quand on a nos casques et nos uniformes, il n’y a pas de distinction entre les hommes et les femmes, insistent-elles. On est complémentaires et la mixité sur intervention est importante, car nous n’avons pas la même sensibilité. »

 

→  Retrouvez, également, sur YouTube, un reportage tourné au Cis Châteaubriant : Sapeurs-pompiers volontaires, une passion partagée de mère en fille 

 
Cérémonie de passation de commandement CIS Ancenis

Cérémonie de passation de commandement CIS Ancenis

DSC 9463 Medium

La cérémonie de passation de commandement du centre d'incendie et de secours d'Ancenis a eu lieu le vendredi 6 septembre entre entre le Lieutenant Anne-Sophie Grégoire et le Capitaine Benoît Huguet. Retrouvez le résumé de cette cérémonie en image sur le compte Facebook du SDIS 44 : passation de commandement du CIS Ancenis

Photo : SDIS 44 - K.Robin

Baptême FI SPP 2019

Baptême FI SPP 2019

 

DSC03725 LargeMardi 2 juillet a eu lieu la cérémonie de baptême de la promotion des sapeurs-pompier professionnels issus de la formation d'intégration SPP 2019. Les 16 sapeurs-pompiers professionnels ont choisi le nom de "La Cordée" en hommage à Romain Ligonnière, sapeur-pompier d'Aigrefeuille et champion de grimper de corde, décédé en septembre dernier.

Photos : Cécile Lochu

Remise de véhicules réformés aux associations

Remise de véhicules réformés aux associations

 

9

Mardi 19 février a eu lieu la remise de véhicules réformés à quatre associations du département : SEMES (Sèvre et Maine Emploi Solidaire), Protection civile Nantes, Entreprendre ensemble pour l’Afrique et Loire activités création.
Ces véhicules serviront à de l'aide humanitaire mais aussi au soutien d'associations à but social dans le département. Ils ont été pris en charge par les associations qui pourront les repeindre à leurs couleurs et les remettre en état si nécessaire.

Photos : Loïc Vaillant

 

 

Joué-sur-Erdre : le poulailler s'embrase

Joué-sur-Erdre : le poulailler s'embrase

feu de poulailler 25.04 3

Mardi 25 avril, au lieu-dit la Braudière, à 00h43 sur la commune de Joué-sur-Erdre, un incendie s’est déclaré dans une exploitation agricole. Le feu concernait un poulailler de 1400 m² ne contenant pas de volaille. 3 lances incendie ont permis de circonscrire le sinistre et éviter la propagation à un deuxième bâtiment identique ainsi qu’à des citernes de gaz et deux silos.

Photos : Corentin Daudre

 

Agence de communication digitale Nantes