Service départemental d'incendie et de secours de Loire-Atlantique

Conseil et prévention

La prévention des risques domestiques

Les risques domestiques constituent une des premières causes d'accident, de blessures et d'interventions des secours en France. S'il n'est pas possible de supprimer complètement ces risques, il est possible par des gestes simples et de nouvelles habitudes de les minimiser.

 

L'incendie

Les incendies domestiques sont fréquents : en France un incendie se déclare toutes les 2 minutes. Ils sont dangereux par les blessures et les destructions qu'ils provoquent. Ils sont responsables de plusieurs centaines de morts par an. De plus, 70% des incendies meurtriers ont lieu la nuit ; l'incendie domestique est la seconde cause de mortalité accidentelle chez les enfants de moins de 5 ans. Parmi les victimes des incendies domestiques, la moitié décèdent ou sont hospitalisées dans un état grave.

 

Les idées reçues sur l’incendie

- S’il y a le feu je serai réveillé par le bruit ou la fumée

- S’il y a le feu, j’aurai le temps de l’éteindre avant qu’il ne prenne de l’ampleur

- J’aurai le temps d’aller chercher mes enfants

- Même s’il y a de la fumée, je trouverai la sortie

- J’arriverai toujours à respirer, le temps de sortir

- L’incendie n’arrivera pas chez moi

 

La vérité

- Si le feu se développe en pleine nuit, il ne fait pas de bruit et l’odeur ne vous réveillera pas car la fumée est toxique et vous serez asphyxié avant même d’être réveillé.

- Si le feu s’est déjà développé, vous ne pourrez rien faire seul pour l’éteindre. Le feu se développe très vite, de même que les fumées.

- Si vos enfants sont dans une pièce séparée de celle où vous êtes vous n’aurez sans doute pas le temps d’aller les chercher, soit à cause de la fumée, soit à cause de la chaleur

- La fumée qui se dégage lors d’un incendie domestique est très opaque. Très rapidement vous ne distinguerez plus rien et même dans un environnement très familier vous aurez du mal à trouver la sortie.

- La fumée est très toxique, en très peu de temps et en quelques aspirations seulement vous serez asphyxié. La fumée est paralysante, vous ne pourrez plus bouger.

- Le feu peut se déclarer chez tout le monde, que votre habitation soit récente ou ancienne.

 

Quelles sont les conséquences?

Les fumées toxiques et les gaz chauds qui se dégagent peuvent tuer en quelques minutes seulement (dans les incendies, la fumée est la première cause de décès). Les flammes et la chaleur peuvent provoquer des brûlures importantes. La panique pousse certains à se jeter par la fenêtre.

 

Comment éviter de provoquer un incendie ?

Parmi toutes les mesures de prudence, voici quelques exemples :

  • Mettez les allumettes et briquets hors de portée des enfants
  • Ne fumez pas au lit
  • Evitez de surcharger les circuits sur une même prise électrique.
  • Méfiez-vous de l'huile sur le feu et des grille-pains
  • N'utilisez jamais d'alcool ou d'essence pour raviver les braises d'un barbecue ou d'un feu de cheminée
  • Evitez la surcharge de stockages (papiers, cartons, textiles...).
  • Ne stockez pas de produits inflammables à proximité des sources de chaleur (convecteurs, ampoules électriques...)
  • Faites entretenir régulièrement vos installations de gaz et d'électricité. Faites ramoner la cheminée et les conduits
  • Comment se protéger de l’incendie ?
  • Veillez à ce que les personnes vulnérables (enfants et personnes âgées) ne soient jamais laissées seules. Ne pouvant ni fuir rapidement, ni maîtriser seules un début d'incendie, elles sont souvent les premières victimes.
  • Installez ou faites installer chez vous des détecteurs-avertisseurs autonomes de fumée (certifiés NF), de préférence à proximité des zones de sommeil, qui vous alerteront jour et nuit dès le début de l'incendie. Pour être efficaces, ces appareils doivent faire l'objet d'un entretien régulier.
  • Ayez chez vous un dispositif d'extinction approprié, vérifié et entretenu régulièrement.

 

Que faire en cas d'incendie ?

  • Gardez votre calme et appelez les pompiers une fois en sécurité.
  • Vous êtes près de la sortie ou à un étage inférieur à celui où il y a le feu : sortez.
  • Vous êtes dans un étage supérieur à celui où il y a le feu ou sur le même palier : restez sur place. Fermez les portes. Si la fumée commence à passer sous la porte, arrosez la porte et colmatez-la avec des linges mouillés. Attendez les secours en vous manifestant à la fenêtre. Si la fumée envahit la pièce, rampez au sol sous les fumées et couvrez-vous le nez et la bouche avec un mouchoir humide.

 

Plus d'informations ?

D'autres informations sont disponibles sur le sujet de la "prévention des accidents domestiques" sur le site de l'INPES. ( Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé)

 www.inpes.sante.fr

Brochure à télécharger :

Le risque incendie (Source INPES)

Installation des DAAF

 

Le monoxyde de carbone

Un gaz incolore, inodore mais mortel. Adoptez les bons gestes pour éviter l'asphyxie. Le monoxyde de carbone est responsable de 6000 intoxications et 300 morts par an.

 

Que provoque-t-il ?

  • Une intoxication subite et aiguë entraînant des maux de tête, des vertiges, des nausées, des pertes de conscience
  • Une intoxication insidieuse et permanente, qui se manifeste par des maux de tête, des épuisements, des nausées.

 

Les bons réflexes en cas d'intoxication

  • Ouvrir les fenêtres et aérer
  • Quitter les lieux
  • Appeler les secours
  • Ne pas réintégrer votre logement sans faire appel à un professionnel qualifié

 

Votre habitation doit respirer

  • Dégagez vos aérations et ne les bouchez en aucun cas.
  • Lorsque vos appareils fonctionnent mais sont privés d'air, ils produisent du monoxyde de carbone.
  • Assurez-vous que votre logement dispose de grilles ou bouches d'aération pour que l'air circule.
  • Faites ramoner votre conduit de cheminée tous les ans.
  • L'encrassement ou l'obstruction des conduits empêche l'évacuation des gaz brûlés. Issu de cette mauvaise combustion, le monoxyde de carbone risque de refouler à l'intérieur de votre logement. Les professionnels délivrent des certificats de ramonage.

 

Vos appareils doivent être entretenus et correctement utilisés.

Quelle est la date du dernier contrôle ? Vos appareils sont-ils en bon état ?
Chaque année, faites contrôler et entretenir vos appareils de chauffage, chauffe-eau... par un professionnel qualifié. Un appareil encrassé ou mal réglé produit du monoxyde de carbone lors de son fonctionnement.

 

Comment utilisez-vous votre chauffage d'appoint ?

Respectez bien les indications du fabricant. Par exemple, pas d'utilisation prolongée des panneaux radiants à gaz, poêles à pétrole... Et n'utilisez jamais votre cuisinière, barbecue, brasero comme chauffage de secours car ce n'est pas leur usage initial.

 

La mauvaise combustion du bois, charbon, gaz naturel, gaz butane, propane, fuel, pétrole, essence ou gazole (utilisés pour des moteurs tels que les groupes électrogènes) produit du monoxyde de carbone qui doit être évacué.

 

Vous êtes responsables de votre sécurité

En tant qu'utilisateur, vous êtes responsable de l'usage, de l'entretien et du bon fonctionnement de l'ensemble de votre installation (appareils, raccordements, ventilations...).

 

Brochures à télécharger (source INPES) :

Le monoxyde de carbone

Le risque d'intoxication au monoxyde de carbone

Création site internet : Agence web Images Créations