Service départemental d'incendie et de secours de Loire-Atlantique

LE SDIS 44

Le musée

Le musée du SDIS44Le musée des Sapeurs-Pompiers de Loire Atlantique

Le musée des sapeurs-pompiers de Loire-Atlantique a ouvert ses portes au public en novembre 2006. Le musée des sapeurs-pompiers est géré par l’Association des amis du musée. Son Président est le Lieutenant-Colonel Frédéric LEGUILLIER, Directeur des ressources humaines du SDIS44.

Un site historique d'exception

Depuis 2010, le musee a obtenu, en supplément du premier local, la jouissance du hall historique.

Cet espace permet d’exposer des pièces de grandes dimensions. Sur le plan de l’histoire du site, la loi de séparation des biens de l’Eglise et de l’Etat de 1905 a fait que l’ancienne chapelle des Ursulines soit transformée en remise pour véhicules avec une façade spécifique aux attributs pompiers inaugurée en 1913. On peut y voir une perche de feu qui n’est plus réglementaire par sa hauteur désormais interdite.

 

Les pièces de collection du musée

L’association a acquis ou reçu en dons de très nombreuses pièces de collection. Environ 8 000 objets à valeur historique sont détenus par l’association tandis qu’un millier sont exposés dans le musée. Les autres pièces seront par la suite rénovées ou feront l’objet d’exposition à thèmes.

 Le fond du musée est principalement composé d’uniformes, d’éléments d’habillement et de petit matériel des sapeurs-pompiers. Le musée est le seul en France a pouvoir présenter des pièces d'uniforme de l'Ancien régime à nos jours. Il possède également une pompe à bras de 1817 et un engin d'incendie de 1948 du département (Couëron)  

(Photo Frédéric Coune) musee1

 

La première acquisition marquante du musée

Un bouton de gardes-pompes de Nantes (ancienne appellation des sapeurs-pompiers) datant du 1er Empire. Le corps de Nantes date de 1721 à titre de comparaison, 1716 pour Paris.

 

Le premier don

Il a été fait par Monsieur Drouin qui a donné au musée le casque, la photo et le diplôme de son grand père qui était sapeur-pompier jusqu’en 1887.

 

Les dernières acquisitions marquantes

Il s’agit :

  • Du fourgon d’incendie Delahaye 1948 des sapeurs-pompiers de Couéron (44) qui siège en bonne place dans le hall historique du musée. (Arrivée en 2013 pour le centenaire de la caserne du Cdt Gouzé, l’engin est mis à disposition sans limite de temps par la commune.)
  • De la plaque d’inauguration de l’hôtel Dieu, hôpital nantais construit sous le Second-Empire sous la direction de l’architecte nantais Chenantais qui était Chef de corps des sapeurs-pompiers. L’Empereur Napoléon III était présent pour poser la première pierre de l’édifice. Cet objet en bronze date de 1856, il est fortement déformé par les bombardements du 16 septembre 1943 date de la destruction de l’édifice par les bombes américaines. C’est à cette même date et sur le même lieu que Clément Varnajo, pompier nantais est décédé au volant de son ambulance en arrivant avec un blessé à l’hôpital. (Un objet avec une histoire nationale, locale et pompier.)
  • Un bouton d’uniforme des gardes-pompes de Paris Ancien Régime
  • Un casque sapeur-pompier époque Restauration (1815-1830)
 (Photo Frédéric Coune) musee2

 

L'un des dons les plus rares

A l’occasion de l’inauguration du musée en novembre 2006, il a été fait don à l’association, des baguettes d’honneur du Tambour-Maître Micheneau et du tonneau de cantinière de Mme Micheneau. Le donateur, Monsieur Volant est descendant de ces personnages de tradition, qui ont servis chez les sapeurs-pompiers de Nantes sous le second Empire et la Troisième République.

 

L’uniforme le plus curieux

Le musée expose de nombreux uniformes mais un des plus curieux est sans doute celui de «membre de l’association de lutte contre l’incendie de Rougé ».(44)

 

L'une des pièces les plus étonnantes 

Il s’agit d’un Ex-voto., (objet placé dans un édifice religieux à la suite d’un vœu ou en remerciement d’une grâce obtenue)
Jacques Barillon, victime ou sauveteur a sans doute promis cet ex-voto en cas de survie d’une situation périlleuse à laquelle il était confronté. Cet objet de 1855 représente l’intérieur d’une église dans laquelle se trouvent des sapeurs-pompiers. Ces exemples ne sont que quelques-uns des objets insolites, rares et chargés d’histoire que l’association des amis du musée a réuni pour organiser et proposer à tous un véritable voyage dans le temps au pays des sapeurs-pompiers.

 

Le musée du SDIS44Le musée côté pratique

Le musée est situé 37 rue du Maréchal-Joffre à Nantes, dans l’enceinte de la Caserne du commandant Gouzé.
Il est ouvert de 14h à 18 h, les 1er dimanche et 3ème dimanche de chaque mois sauf jours fériés.
3 € par visiteur à partir de 14 ans. Gratuité pour le personnel du SDIS. Pas de possibilité de visite de la caserne opérationnelle qui se trouve sur le site.

Visites payante sur réservation pour les groupes à partir de 10 personnes, en dehors des heures d'ouverture.

 

Plus d'informations

Téléphone-répondeur : 02 28 20 41 56
Adresse électronique : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site internet : http://musee-sapeurs-pompiers-44.org
Adresse : caserne du Cdt Gouzé 37 rue du Maréchal-Joffre 44 000 NANTES

Création site internet : Agence web Images Créations